Vous êtes-vous déjà aventurés à lire la composition analytique de vos croquettes (enfin, celles de votre chat) ? Écrites en tout petit, données peu lisibles et compréhensibles, vocabulaire nébuleux, à quoi correspondent donc tous ces termes ? Laissez-nous vous éclairer à travers une nouvelle série “Alimentation” sous forme de glossaire  !

Commençons cette série par l’élément principal et non négligeable de l’alimentation d’un chat : les protéines !

C’est quoi une protéine ?

Une protéine est une grosse molécule complexe constituée de chaînes plus ou moins longues d’acides aminés. C’est une constituante primordiale des matières organiques et des êtres vivants. L’étymologie même de ce mot renvoie au grec prôtos “ premier, essentiel”. Indispensable à la vie donc !

En vulgarisant, pendant la digestion d’un chat, la dégradation des protéines lui fournira sa première source d’énergie. De plus, la digestion permettra la fabrication d’acides aminés essentiels et de combler un éventuel déficit calorique sous forme de “stockage” de graisse.

La valeur biologique des protéines

Une protéine de haute valeur biologique sera mieux assimilée par un organisme. La valeur biologique d’une certaine protéine correspond à sa composition spécifique en acides aminés essentiels. La base étalon (sur une échelle de 100) d’une “excellente protéine”, c’est la protéine d’œuf !

Ainsi, plus la valeur d’une protéine X sera proche de 100 ou supérieur, plus sa valeur biologique sera bonne. Au final, cette protéine sera plus complète en acide aminés, plus facilement assimilable et transformée par le corps.

Voici une liste de quelques exemples de valeur biologique :

Isolat de whey 110
Oeuf entier 100
Lait de la vache 91
Poisson 83
Boeuf 80
Poulet 79
Soja 74
Riz 59
Blé 54

    A quoi sert une protéine dans l’alimentation du chat ?

    A quasiment tout ! Les protéines agissent au niveau structurel et fonctionnel d’un organisme : retenir l’eau dans le corps, renouveler les os, les muscles, les poils, les griffes, la peau,les tendons, les ligaments, produire du collagène, les émissions d’hormones, créer des enzymes, renforcer les défenses des anticorps du système immunitaire, etc. 

    Elles sont donc primordiales pour assurer le bon fonctionnement des fonctions vitales de votre chat.

    Les chats dépendent de leur alimentation pour l’absorption de nombreux acides aminés ou vitamines parce que leur corps n’en produit pas ou peu. C’est le cas de l’acide aminé de la taurine ou de la vitamine D par exemple.

    Un manque de protéine peut entraîner une perte de masse musculaire, un poil terme et des problèmes dermiques.

    Où trouve-t-on des protéines ?

    Pour les chats, les protéines se trouvent majoritairement partout dans les aliments d’origine animale. Les protéines de qualité se trouvent principalement dans la viande, le poisson, les abats, le sang, les œufs

    Dans la nature, le chat en trouve par la chasse en consommant des proies riches en protéines (petits mammifères, oiseaux, reptiles, etc.). Son régime alimentaire est ainsi composé d’environ 60% de protéines animales.

    L’alimentation industrielle des chats, croquettes ou pâtées, pourvoient à l’apport en protéines quotidienne si ceux-ci sont bien indiqués en tant « qu’aliment complet ».

    Les protéines végétales

    Protéines ne veut pas forcément dire exclusivement viande ! On retrouve des protéines dans les végétaux, céréales, tubercules, rhizomes ou fruits.

    A noter que ces protéines végétales peuvent parfois constituer une proportion importante dans la composition des croquettes entrée de gamme ou standards. Elles sont utilisées par les industriels pour diverses raisons : alléger le coût de fabrication des aliments pour animaux de compagnie, apporter du “poids” aux croquettes, etc.

    Les protéines végétales ont des concentrations plus faibles en acides aminés. De plus, elles sont moins bien digestes et assimilables par le chat.

    Les protéines animales sont, pour le chat, beaucoup plus digestes et nutritives. Elles sont aussi d’une meilleure valeur biologique comme vu précédemment. 

    Peut-on se passer de protéines animales pour un chat ?

    Clairement NON. Le chat est un carnivore strict. Dans la nature, son alimentation comprend essentiellement des protéines, un peu de matière grasse et très peu de glucides. Son apport en protéines animales est primordial pour lui assurer une parfaite qualité de vie.

    Un régime végétarien est à proscrire car la qualité des protéines végétales (issues des tubercules ou des légumineuses) ne permet pas au chat un apport correct en nutriments spécifiques que l’on trouve uniquement dans l’alimentation carnée. Gare aux carences diverses et problèmes de santé.

    Ne généralisons pas, les protéines végétales ont quand même leur importance dans un aliment pour chat, sans être en trop grande quantité ni en être l’ingrédient principal.

    Les protéines animales doivent être présentes en quantité mais surtout en qualité.

    Rappelons qu’elles sont qualitativement plus intéressantes pour un chat !

    La suite au prochain épisode  : Les protéines PARTIE 2