Le carnet de santé et/ou le passeport de votre chat sont tout à la fois les papiers d’identité de votre animal et son dossier médical. Indispensable pour certaines démarches, voyages ou mise en pension, voici quelles sont les utilités de ces petits carnets ! 

Que contiennent-ils ?

Comme son nom l’indique, le carnet de santé est, au même titre que celui des hommes, un document qui contient tout le suivi médical et vaccinal de votre animal. 

Couramment, il s’introduit sur les informations générales : son nom, son sexe, sa date de naissance, sa robe, sa stérilisation ou non, son pedigree et son numéro d’identification (puce ou tatouage) s’ils existent. Vous avez la possibilité de joindre une photo.

Bref, cette page est généralement la carte d’identité du chat.

Les coordonnées du propriétaire apparaissent également. Il est important de bien les renseigner et les actualiser autant de fois que nécessaire (adresses, téléphones, identités des propriétaires, etc.).

Certains carnets de santé contiennent des pages d’informations pratiques sur la santé, la prévention, ou le comportement par exemple, ainsi que des numéros d’urgences (vétérinaires, centre anti-poison, organismes de fourrière ou de protection animale).

S’en suit ensuite le parcours et le suivi médical de votre chat tout au long de sa vie : bilans de santé pédiatrique, pubertaire, adulte et senior.

Chaque page de bilan s’effectue généralement lors du vaccin annuel de votre chat. Un examen clinique général est effectué par le vétérinaire (état des yeux, du coeur, oreilles, urinaire/génital, poids, palpation, bouche et dents), avant de procéder à la vaccination dite “TLC” (typhus leucose coryza) ou RCP.

Le vétérinaire appose ensuite les étiquettes des vaccins dans le carnet, gage que les produits ont bien été administrés, puis signe et tamponne la page. Sans quoi, aucune preuve ni garantie que vous avez bien vacciné votre animal. 

La page peut aussi comporter les mentions de dépistage FelV ou FIV et les traitements anti-parasitaires, avec leur nom et leur date de traitement. Le vétérinaire peut également ajouter ses observations, des notes ou recommandations jusqu’à la prochaine visite.

Le carnet peut aussi comporter des pages destinées au suivi médical ou chirurgical, qui n’apparaissent pas dans les bilans annuels. On peut y trouver les différentes hospitalisations ou soins pratiqués. Tout ceci afin d’avoir un suivi cohérent de la santé du chat par n’importe quel vétérinaire.

Grâce à toutes ces données récoltées et conservées, un vétérinaire peut identifier les antécédents médicaux et agir en conséquence avec une marge d’erreur réduite (par exemple les allergies à certains médicaments, ou bien donner les bons traitements en fonction de la pathologie de l’animal.

Le passeport contient grosso modo les mêmes informations d’identité que le carnet de santé, en plus succinct. Exit les courbes de poids, le tartre sur les dents. On retrouve uniquement l’identité du chat et de son propriétaire, le vétérinaire qui a émis le passeport ou qui suit l’animal, les dates de vaccin avec leur limite de validité et les étiquettes afférentes, la date du vaccin contre la rage avec ses différents titrages et sa date limite de validité.

C’est le seul document valable pour attester d’une vaccination antirabique.

Parfois, des médicaments, traitements ou vaccins exigés par certains pays doivent apparaître dans le passeport uniquement en gage de validité.

Sont-ils obligatoires ?

Le carnet de santé n’est pas obligatoire en France, bien qu’il soit la seule source d’informations de la santé du chat. En effet, il n’existe pas de dossier médical partagé entre les vétérinaires.

En revanche, certaines applications commencent à fleurir sur la numérisation du suivi médical de votre chat (VetPocket par exemple). Toutefois, l’inconvénient est de faire valider les informations par un vétérinaire et cela notamment pour les preuves de vaccins.

Rien ne vaut donc le bon vieux petit carnet papier !

Si vous venez à vous déplacer sur le territoire français, certains établissements exigent le carnet de santé.

Les pensions pour chat doivent obligatoirement disposer du carnet de santé lors du séjour de l’animal. Un chat qui arrive en pension sans son carnet peut être refusé par l’établissement.
En effet, qu’est-ce qui prouve au professionnel que le chat est bien le vôtre ? Qu’il réponde bien aux conditions d’admissions ? Qu’il est bien à jour de ses vaccins ? Qu’il n’est pas malade et ne représente aucun risque sanitaire pour les autres pensionnaires ? 

Ainsi, c’est la seule pièce d’identité disponible en cas de contrôle de la pension par des services vétérinaires ou autres.

Dans le cas d’un déplacement à l’étranger, le carnet de santé sera obligatoire et devra être joint à un passeport pour pouvoir entrer légalement sur le territoire. 

Le passeport européen quant à lui, c’est le document le plus officiel d’un animal. Sans ce précieux sésame, pas possible de passer la moindre frontière européenne ou mondiale. Il est obligatoire depuis 2004 pour circuler dans l’Union Européenne et le reste du monde.
Le passeport de votre félin est valable toute sa vie sans renouvellement. 

C’est l’unique preuve en voyage qui attestera que votre chat est identifié, vacciné TLC et contre la rage

En cas de déplacement à l’étranger, assurez-vous que tout soit à jour et encore dans la limite de validité. Joignez également le carnet de santé si les vaccins TLC précédents ont été validés dedans.  

N’hésitez pas non plus à consulter le site du Service-Public.fr qui répond à de nombreuses questions sur le déplacement des animaux sur et hors du territoire français.

Si le passeport est systématiquement nécessaire en dehors de nos frontières, certains pays ont d’autres exigences en matière de santé, de traitement, de vaccination et d’identification (traitements supplémentaires contre l’échinococcose ou les tiques par exemple). Renseignez-vous bien au préalable.

Qui les délivre ?

Le carnet de santé est généralement délivré par le vétérinaire qui va examiner pour la première fois votre chaton. 

En cas d’adoption ou d’achat, le carnet de santé est déjà établi et vous sera délivré par la suite. 

Vous n’avez aucune obligation sur un modèle précis de carnet de santé, car il n’y a pas d’uniformisation à ce sujet en France.

Vous pourrez en trouver de toutes sortes sur internet : des interactifs, des colorés, des sobres. Bref, de quoi contenter tout le monde. Le carnet de santé Zoetis dispose de nombreux QR code pour une expérience en réalité augmentée. Mais est-ce vraiment nécessaire ? 

Le passeport européen est délivré uniquement par un vétérinaire après une vaccination contre la rage et une identification. Sans tatouage ou puce, pas de passeport !
Attention, certains pays refusent les chats tatoués. Seule la puce électronique prévaudra sur le reste. 

Ce petit livret bleu contient un numéro de référence unique. Il coûte entre 15 et 20€ en général et est le même pour tous les pays de la Communauté Européenne. Sans passeport hors des frontières françaises, vous et votre chat êtes dans l’illégalité. Les sanctions sont sévères (amendes, quarantaine, frais de retour au pays à votre charge dans le meilleur des cas), voire cruelles pour l’animal (euthanasie).

Que faire en cas de perte ?

En cas de perte ou de destruction du carnet de santé, sachez que les vétérinaires conservent toutes les factures des actes médicaux de votre chat. Vous pourrez ainsi récupérer l’historique de vos visites et disposer de duplicatas. 
Votre vétérinaire peut vous fournir un nouveau carnet, mais vous pouvez aussi en trouver sur internet. 

Le passeport européen pourra être renouvelé auprès de votre vétérinaire, qui facturera 5€ un nouveau document. Sa perte en territoire étranger peut être un sérieux problème car il faudra demander un nouveau document. N’hésitez pas à disposer de duplicatas de vaccinations en cas de pépin. 

Recommandations

En cas d’abandon, de vente ou de donation, de mise en chenil ou en pension, le carnet de santé sera exigé. Toutefois, si vous laissez votre chat chez vous et qu’une personne s’en occupe, laissez le carnet de santé en vue. Cela pourra être très utile en cas de pépin de santé. D’où l’intérêt de remplir et conserver scrupuleusement votre carnet de santé, du vaccin, au poids en passant par les antiparasitaires, pour qu’une urgence se déroule dans les meilleures conditions pour tout le monde.