Dès sa naissance, le chaton, comme le bébé humain, ingurgite le colostrum présent dans le lait de sa mère. Cette base d’anticorps va lui permettre de créer ses premières défenses immunitaires lors des premières semaines. Mais cela ne fait pas tout !

Vacciner son chat, c’est avant tout le protéger contre certaines maladies potentiellement mortelles, mais aussi pour limiter les risques de contamination envers les autres animaux.

Faut-il donc systématiquement vacciner son chat ? La réponse est OUI ! 

La vaccination

La toute première injection de vaccins, ou primo-vaccination, a lieu à l’âge de 8 semaines environ pour le chaton. Le rappel de vaccination s’effectue quant à lui  à 12 semaines. Les rappels ont ensuite lieu tous les ans.

Seuls les vétérinaires sont habilités à vacciner les chats. Ils mettent à jour le carnet de santé comme attestation en inscrivant la date de l’injection et en collant l’étiquette des produits administrés : les antigènes. Idéalement, le chat doit être en forme et en bonne santé le jour de son vaccin pour une efficacité maximale. En effet, la vaccination stimule le système immunitaire, qui va fabriquer des anticorps pour se défendre en réaction à l’antigène. Attention, certains chats peuvent présenter des réactions allergiques, comme les humains, d’où l’importance de sa bonne forme !

Après l’injection, l’organisme du chat aura “gardé en mémoire” l’antigène administré et pourra ainsi se défendre contre la maladie si celle-ci se présente. 

Les vaccins administrés permettent de combattre le typhus, le coryza et la leucose féline, des maladies malheureusement très graves, voire mortelles, mais surtout très contagieuses et résistantes. Il est donc primordial de vacciner son petit félin pour lui assurer une belle et longue vie, ainsi qu’à celle de ses congénères.

La rage

En France, la rage a été considérée comme éradiquée. Ainsi, le vaccin n’est pas obligatoire. En revanche, ce dernier le devient si vous devez voyager hors de France (incluant certaines zones françaises) avec votre animal. La vaccination antirabique est effectuée par un vétérinaire, qui pourra alors mettre à jour le carnet de santé et le passeport  du chat. Attention, les titrages sont à effectuer à partir de l’âge de 3 mois, et ne peuvent s’effectuer que quelques jours après la primo-vaccination. N’oubliez pas de prendre de l’avance si vous devez voyager ou partir à l’étranger avec votre chat !

La prévention

Il n’est pas obligatoire de faire vacciner son chat en France, mais il est conseillé de le faire à titre préventif, surtout si votre chat a accès à l’extérieur, car il sera beaucoup plus soumis à ces affections, guère joyeuses.

Il est souhaitable de faire vacciner un chat d’intérieur au moins pour le coryza.

Les chats âgés, comme les personnes âgées, ont un système immunitaire qui s’affaiblit avec l’âge. Il est donc préconisé de ne pas manquer le rendez-vous annuel de votre senior !

Bon à savoir : pour faire garder son chat en pension, il sera quasiment tout le temps obligatoire pour le chat d’être à jour de ses vaccins.

Sans hésitation, la vaccination est le meilleur allié
pour garder son chat en bonne santé !